Dubaï, la ville des pétro-dollars

Après 17h de vol, et 8h d’escale à Singapour, nous arrivons enfin à Dubaï. Nous sommes accueillis par Matthieu, le cousin de Sam, qui vient nous chercher à l’aéroport. C’est déjà le soir, du coup nous filons au lit à l’hôtel. Le lendemain matin, nous profitons de la piscine chaude sur le toit et de la salle de remise en forme.

Nous profitons aussi de découvrir le centre ville, le Dubai Mall avec l’Aquarium, et Burj Khalifa. Ce gratte ciel haut de 830 mètres est devenu en mai 2009 la plus haute structure humaine jamais construite ( depuis dépassée).

Les enfants ont voulu s’arrêter au magasin Lamborghini et nous sommes allés manger sur la plage, c’était sympa (au menu foul ! comme au Soudan)

En fait, le Dubai Mall est beaucoup plus animé de nuit, avec le spectacle des fontaines, super beau.

Quitte à être là, autant sortir de la ville et retourner un petit coup dans le désert. Nous passons la soirée avec Matthieu, Liz, Milo, Etan et Michèle une amie de Liz. Les enfants étaient contents d’avoir des copains pour jouer dans les dunes! Quelques 4×4  et dromadaires de passage ont fait l’animation!

Baignade et petit tour dans un Wadi près de Jerief, au cœur des montagnes situées au Nord des Emirats. Environnement très minéral, peuplé de quelques villages et de chèvres. Ça change du centre de Dubaï. Ce sera notre dernière nuit de camping du voyage.

Le dernier jour avant de reprendre l’avion, direction Legoland, tant espéré par les enfants. Des constructions de Lego impressionnantes représentant des rues de Dubaï ainsi que différents monuments du monde, des attractions en tout genre dans des décors en Lego. Ce sera une belle journée de clôture pour les enfants qui se sont beaucoup amusés. Ils en rêvaient depuis des mois, ils n’ont pas été déçu!

Bien sûr, nous ne pouvions pas louper le Mall Of Emirates et ses pistes de ski à -1 degrés…

Bon c’est vrai que tout ça est impressionnant et les garçons sont heureux d’y avoir fait un tour. J’avoue que le séjour s’est avéré très difficile pour Chloé … Le cumul des deux mois de camping (sans tapis bien sûr),  les 8000 km de voiture en NZ et les longues heures de vols ont eu raison de mon dos. Et l’air conditionné a eu raison de mes poumons …. Avec la fatigue du décalage horaire, je n’ai pas eu l’énergie d’apprécier vraiment ce séjour. Le vent de sable a commencé à se lever lorsque nous étions dans le désert. Cela ressemble fort à l’Apocalypse ! Un jour, le sable reprendra ses droits …. Déjà que je ne suis pas très attirée par les villes mais ici c’est le summum de l’artificialité et de la superficialité ! La domestication à outrance de l’homme et de la nature… Dire que cela représente pour un grand nombre de personnes, le futur et le progrès …. Une vision bien triste pour l’humanité. Allez, dernière série de vols via Istanbul avant d’arriver à Lyon. Back home les Doudz !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s