Zim ou Zam ?

Après pas mal de tergiversions et un nouveau lot de stickers pour le camion, nous filons tous les 6 au Zimbabwé. Le passage de frontière non loin de Kasane, se passe en 1h 30, visa de 50 USD pour un mois Zambie / Zimbabwé. Les bivouacs dans la brousse continuent envers et contre tous, il est beaucoup plus difficile de se poser ici …. Nous arrivons à nous caler dans un bout de forêt lorsque nous voyons arriver une voiture nous incitant fortement à partir, étant donné que nous sommes dans ou non loin d’une concession soi-disant privée. Hésitations … Il n’est que 16h30 …. Essayons de trouver ailleurs … Le prix des campings et autres lodges sont largement dissuasifs ! Malheureusement, en faisant marche arrière pour retrouver la piste, une énorme souche se plante dans notre pneu arrière gauche … C’est la grosse grosse tuile, le pneu est explosé. Après 4 crevaisons en Namibie, ça faisait longtemps que nous n’avions pas eu de gros soucis …. Là, le pneu posé quasiment à côté de la jante, dans le sable, obligés de creuser pour arriver à planter le cric, bref deux heures de boulot à 3 (Sam, Dany et Hervé). Nous finissons à la nuit tombée, nous n’ avons pas vu un seul ranger ; du coup nous dormons sur place dans cette belle forêt, très peuplée vu les bruits nocturnes ! Réveil tôt le lendemain, nous partons petit déjeuner plus loin après avoir croisé des girafes.

Arrivée à Victoria Falls, recherche de nouveaux pneus et renseignements sur les parcs. Aucune info fiable ….

Nous profitons d’une belle journée aux Chutes (Mosi Oa Tunya) côté Zim. Les cataractes sont énormes, une véritable pluie s’abat sur nous. Le nuage de pluie reste d’ailleurs visible dans le ciel 40 km à la ronde. Le Zambèze est un très beau fleuve et sa chute à cet endroit unique au monde est extraordinaire. 1,7 km de large et une centaine de m de hauteur, le Zambèze a creusé dans le basalte de nombreuses gorges en zig- zag, et au milieu la montagne s’est écroulé formant ces 8ème chutes. Dans 10 000 ans , une 9ème chute sera créée d’après les spécialistes.

Nous partons ensuite pour le parc national de Hwangé, le long de la frontière avec le Botswana. La route qui y mène est très bien goudronnée et entretenue, les villages de cases sont très jolis. Les barrages de police, réputés pour être nombreux et difficiles, se passent bien. Nous avions fait le nécessaire !! Par contre ici l’essence est encore plus chère qu’en France, nous en prendrons en Zambie ! Le cout de la vie est élevé surtout pour les activités touristiques très chères que l’on payent en USD . Je ne sais pas comment font les gens, dans ce pays qui vit en crise depuis une dizaine d’année.

Nous arrivons à trouver un bivouac non loin de la route mais discret, car les nombreux lodges des alentours n’apprécient pas que l’on ne fasse pas appel à leur service. Nous passons deux belles journées dans ce parc sauvage, avec une nuit au camping. Ici, les forêts sont magnifiques et les pans offrent des espaces ouverts appréciables pour observer les animaux. Malheureusement, ceux-ci sont beaucoup moins nombreux que dans les autres parcs visités jusqu’à présent.

Réputé pour ses éléphants, nous avons passé notre seconde journée sans en voir un seul… C’est « normal », vu le braconnage intensif que subit la faune ici ….. La brigade anti -braconnage a de quoi faire : gardes postés, rondes en voiture mais aussi dans les airs, en avion, avec des drônes, etc…. C’est une lutte armée qui se déroule ici, les gardes ont ordre de tirer à vue sur les braconniers ….. Même si les braconniers ne sont pas très nombreux , de nombreuses personnes dans les villages achètent leur viande et se retrouvent largement complices de ce commerce illégal. Mais ce sont les éléphants pour l’ivoire et les rhinos (quasi disparus du parc) pour la corne, les plus exposés … Ainsi que les lycaons, en voie d’extinction partout en Afrique, chassés pour leur peau et victimes des pièges posés dans les forêts alentours … Et comme de nombreux animaux, victimes aussi de collisions avec les automobilistes .. Bref, nous commençons à désespérer au terme du premier jour, mais dès le réveil le lendemain nous croisons une lionne, puis finissons la journée sur des images incroyables et inespérées : 12 lions (4 lionnes, 8 lionceaux) posés au bord de la piste, près d’un point d’eau !!  Nous avons pu aisément les voir et ils se sont même déplacés le long de la route, avec les lionceaux jouant sur le tronc d’un arbre au coucher du soleil … Image de carte postale pour notre dernière soirée avec nos co- voyageurs.

Nous nous séparons le cœur gros le lendemain, après la visite d’un centre de soin de lycaons , au terme de 3 mois de voyage dans des pays magnifiques !!! Ce sont des expériences qui tissent des liens !

P1190494 (Copier)

Nous aurons passé une dizaine de jours dans ce beau pays, dont rien que le nom nous faisait rêver. Maintenant direction la Zambie, une autre Afrique, plus peuplée, la suite du voyage dans sa diversité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s