Garden road: la route des Jardins

Après Addo, il faut bien continuer, alors nous reprenons la route jusqu’à Jeffrey’s Bay. Cette station balnéaire, la première que nous voyons, est réputée pour le surf dans le monde entier. Honnêtement, on devient difficile mais c’est l’endroit le plus moche de tout ce que l’on a pu voir !!! Elle possède quand même un certain charme désuet années 80 et le bivouac est sympa, surtout que le lendemain matin, on a pu apercevoir des dauphins nager non loin des surfeurs. Pour nous ce sera café internet et musée des coquillages avec de belles pièces du momde entier. Ici il y a le paper nautilus, c’est un coquillage vraiment superbe (Cédric en avait 3 beaux exemplaires chez lui).

Nous passons aussi à Saint Francis Cape, et il y a un centre de secours de pingouins. A côté du parking, où nous sommes garés il y a un petit chantier. Un homme chargé de la surveillance du chantier nous aborde car il a regardé le blog. Il nous emmène voir un puffader, une vipère commune en Afrique (néanmoins très dangereuse car son venin s’attaque aux tissus). La bestiole ( sans doute un bon mètre de long) est confortablement lovée dans les rochers, non loin de là où l’on s’est baladés !!! on s’est approché suffisamment pour l’entendre siffler ! Nous avons aussi parlé avec Sue.

Sam se plaint un peu d’avoir mal à la tête depuis quelques jours et voilà que je me sens pas top non plus. Le lendemain, c’est la lutte pour me lever, j’ai mal partout, et surtout à la tête. Je me retrouve à dormir quasi toute la journée pendant que l’on roule avec un arrêt à midi sous une pluie battante. Nous nous arrêtons à Monkeyland dans l’après- midi. Les garçons font la rencontre d’Andy et de Marina, des guides du parc aux singes et lémuriens de Madagascar. Andy est congolais donc il parle couramment français ce qui ravit les enfants et il est hyper sympa. La visite a lieu le lendemain , je me sens mieux et ça nous laisse du temps pour en profiter. Nous enchainons les deux parcs (Monkeyland et Bird of Eden) toute la journée, les enfants sont ravis. Noé retient par cœur toutes les explications d’Andy, notamment que les lémuriens noirs et blancs pissent et crottent sur les personnes qui se placent en dessous d’eux ( ils sont les ¾ du temps perchés dans les arbres) !!!

Notre bivouac non loin de là à Nature Valley est l’un des meilleurs que l’on ait eu. Eau douce de la rivière et plage magnifique l’une à côté de l’autre, des moules en pagaille … On s’est régalé le soir avec notre moules- frites maison.

Le combo Monkeyland / Bird Of Eden comprend aussi un dernier parc Jukani (fauves). Nous y recroisons une famille franco-belge vivant à Londres, Anne-Sophie, Charlie et leur fils de 3 ans Amédéo. Ils nous invitent manger dans un resto réputé, « Chez Enrico » situé sur une plage magnifique mais urbanisée. Les maisons du coin sont juste incroyables, des maisons de millionnaires.

Après ce bon poisson, nous visitons Jukani (eux l’avaient déjà fait) .

Nous sommes arrivés en fin de journée à Pletterberg bay. Nous dormons sur un parking du front de mer (à l’arrache) et partons tôt dans la superbe réserve naturelle de Robberg pour petit déjeuner et randonner. C’est une péninsule sauvage avec une importante colonie de phoques du Cap (ça pue !!!!)

Après avoir fait l’école, nous continuons la route car on a pas trop envie de retourner au bivouac de la veille (et la réserve est fermée la nuit) !!! On se stoppe à un bivouac sauvage en forêt avec une belle chute d’eau pas loin et même un point de baignade des locaux à 10 km de Knysna . Noé a eu le passage de la petite souris (enfin le suricate).

Nous avons passé une matinée à Knysna, une petite bourgade animée. Réputée pour ses huitres, on a testé mais on s’est partagé une douzaine à trois car c’était franchement pas donné !! On a pu y faire nos courses, une laverie, et un tour à la poste. L’ambiance de Knysna nous a beaucoup plu, c’était chouette aussi de voir une école mixte noirs et blancs. Le bivouac du soir sera à Wilderness (bon site de parapente) en bord de plage où les enfants se font un beau château de sable et où l’on a pu remplir le réservoir d’eau du camion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s