Le Karoo, terre de la soif

Par le col de l’Outeniqua, nous remontons dans les terres depuis Georges. Encore des paysages de montagnes superbes et variés. A Outdshoorn, pays des autruches, nous visitons une ferme d’autruches. La ville est le centre historique de l’élevage d’autruches qui servait à orner de plumes l’aristocratie anglaise jusqu’en 1914. Cela a fait la fortune de nombreux fermiers du coin. Aujourd’hui l’élevage est toujours intéressant car en dehors des plumeaux en plumes d’autruches (Chic, so chic), il y a la viande et le cuir, et aussi les œufs qui sont juste énormes. Les coquilles servent de support à des œuvres d’art et le tourisme est aussi bien développé.

Après l’historique et la visite de la ferme, nous demandons à dormir sur le parking. Le propriétaire non seulement nous y autorise mais en plus nous ouvre le bassin couvert adjacent et nous offre une bouteille de vin. Encore un accueil incroyable ! Avec le temps lourd qui vire à l’orage c’est juste parfait, ça rafraichit et ça nous fait même office de douche !!

La région abrite la plus grande et la plus belle grotte d’Afrique : les Cangos Caves. La visite est un incontournable et « l’adventure tour » permet de faire un petit circuit un peu spéléo très sympa. La route des cols du Swartberg nous emmène à Prince Albert, jolie bourgade en plein désert, où l’on restera passer la nuit ; la route est incroyable, le paysage change complétement une fois passé le col et devient un désert rouge et ocre battu par le vent. Nous n’avons pas pu descendre du camion au col car le vent aurait arraché les portes. Nous avons rencontré un français, Didier, vivant à Prince Alfred depuis 6 ans. Il nous a parlé du Burning man à propos de sa fille , un évènement venant du désert américain à la mode chez les jeunes du Cap et j’ai vu ensuite que ça arrivait en France. C’est en fait un festival de quelques jours où l’on brule d’énormes constructions en bois. Le prochain devait avoir lieu bientôt dans le Cederberg à Calvinia.

NOVATEK CAMERA
EXIF_HDL_ID_1

Retour à Outdshoorn par une très jolie route où nous faisons une halte baignade dans un joli trou d’eau pied d’une cascade de 60 m, Meiringspoort, un peu sèche à cette saison. Pleins de groupes d’enfants et d’ados défilent mais avec un peu de patience nous nous retrouvons seuls à nous baigner. Nous y croisons un couple de Hollandais que nous retrouverons un peu plus tard dans la soirée à Outdshoorn.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s