Hermanus, Betty s bay et les faubourgs chics du Cap

Hermanus est mondialement connue pour l’observation des baleines entre juillet et décembre. Là ce n’était pas la bonne période, mais ça valait la visite car c’est une jolie ville avec un bord de mer aménagé mais agréable. Après la balade sur le front de mer avec pique- nique à côté des dassies (damans des rochers), comme celui que nous avions vu à Meiringspoort ; nous avons fait un petit tour en ville. Les magasins y sont nombreux, on a pu acheter ce dont on avait besoin comme des nouvelles chaussures pour les garçons.

Après le Karoo, le Cap Ouest est une région très peuplée et développé, c’est même l’équivalent de ce que l’on connait en l’Europe.  Nous nous sommes garés pour la nuit sur un grand parking au pied d’une petite montagne en face de l’église hollandaise réformée, qui a une grande influence ici. La chaleur nous a freiné dans notre élan de monter sur cette montagnette….  La suite de la route 44 était très chouette. A Betty’s bay, ancienne station de pêche à la baleine, nous avons été voir les pingouins (Anne Sophie nous l’avait conseillé). C’est une espèce uniquement africaine qui pullulait dans la région avant, et qui est en déclin ainsi que les cormorans. On les appelle Jackass penguins car ils font un boucan d’enfer la nuit, avec leurs cris ressemblant à l’âne qui braie. C’est un excellent spot à pingouins, en arrivant relativement tôt, il n’y avait presque personne puis les gens sont arrivés (normal pour un dimanche).

Nous avons terminé la journée à Stellenbosch, ville / campus universitaire , blanche et fraîche, avec son village museum qui permet de visiter les maisons de différentes époques des colons hollandais des 17 et 18 ème siècle. Le clou a été un groupe de musique sur lequel on est tombé en se promenant qui nous a égayé la fin de journée d’anniversaire de Sam. La musique était très sympa, ça faisait longtemps qu’on avait pas vu de live ! On y a rencontré une professeur de l’université.

Puis Sam a soufflé les bougies dans la soirée sur un magnifique pavlova, une meringue recouverte de chantilly et parsemée de fruits rouges. On a eu du mal à se poser pour dormir, même en demandant à plusieurs personnes leurs suggestions. C’est sur un trottoir près de la bibliothèque de l’université que nous avons dormi pour finir ! Au réveil, un lundi, ça grouillait déjà de monde de partout.

Alors, nous avons roulé direct  à Frankshoek, le coin des français, refuge de Huguenots français au 18ème siècle.  Les deux villes sont typiques de l’architecture coloniale dans un site montagneux très sympa. Frankshoek  est plus campargnarde. Nous avons donc pris notre petit- déjeuner sur une table banc devant l’église. Et là nous sommes tombés sur Sarel, un fermier afrikaan. Après quelques minutes, il nous a carrément proposé de venir dormir chez lui à quelques encablures de là. Il produit des fruits, même pour l’exportation, il se rend notamment souvent en Espagne. Journée passée dans Frankshoek, visite de la chocolaterie et du magasin du potier david walters superbe, petit tour au domaine ultra chic du Mont Rochelle. Puis nous sommes allés nous baignés chez cette famille et nous avons fait un braii tous ensemble le soir autour de la piscine. Et sur leur sollicitation, nous sommes resté une deuxième nuit, tellement nous étions bien dans ce petit coin de paradis avec Runnel, Sarel et leurs deux fils Nico (11 ans )  et Louis (6 ans)…

Le lendemain, nous avons donc fait journée tranquille à la ferme, au bord de la piscine ! Sam est juste allé faire quelques courses pour préparer une bonne marmite pour le repas du soir. Runnel a adoré la marmite avec du poulet grillé après sa journée de boulot ça lui a fait bien plaisir. Sarel était absent pour cause d’étude, il passe un examen de permis bateau. Les enfants ont pu faire plein de trucs qu’ils ne font pas en France : Quad, pistolets à eau et surtout tir à la carabine. Les garçons sont hyper dégourdis, ici ils ont beaucoup de liberté, ils ne sont pas surprotégés. Victor toujours prêt à tout tester était à fond !!!! Ça leur a tellement plu qu’ils en ont oublié qu’ils ne parlent pas l’anglais et ils ont super bien joué les deux soirées. Ce n’est pas les vacances du coup les enfants étaient à l’école en journée. Nous les avons quittés à regret le lendemain !! Direction la ville du Cap mais d’abord une journée garage s’imposait ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s