Robben Island et la montagne de la Table

Là on tape dans les grands sites touristiques que l’on pourrait, avec raison, avoir envie de fuir, tellement il y a du monde et pas toujours la crème de la crème !!!!!! Hormis cet aspect des choses, nous avons quand même apprécié de visiter « l’ île aux phoques » tellement ils étaient nombreux à l’époque des premiers colons ; où Mandela est resté emprisonné 18 ans sur 27, mais ce fut fait au pas de course. Tu descends du bateau pour monter dans un bus pour faire le tour de l’île ; Le guide était dans le bus était bien, il nous a expliqué pas mal de choses,  évidemment en anglais donc il fallait traduire pour les enfants et du coup les poufs d’à côté râlaient et soufflaient …. De l’île à 10 km de la ville, la vue sur la baie et la montagne de la table est très chouette. Après un stop de 10 min tu continues et enchaîne par une visite dans les bâtiments avec les explications d’un ex- détenu. Cependant, son accent était trop prononcé pour nous, on a absolument rien compris, et pour finir un flash pour la cellule de Mandela et zou, retour au bateau. Nous avions lu le livre de Mandela « Le long chemin vers la liberté », et vu le musée à l’embarcadère ; du coup nous en savions déjà pas mal sur l’île, nous avons pu donner des informations aux enfants. Du coup, Noé, curieux, posait plein de questions, et Victor avait bien du mal à suivre (c’est compliqué tout ça quand on a 5 ans)

Nous gardons donc un avis très mitigé sur cette visite surtout avec des enfants, je crois que nous sommes tombés sur un groupe pas très tolérant, du coup cela nous a gâché en fait la visite… Pour couronner le tout, le retour en bateau est plus remuant que l’aller… Heureusement, la soirée avec Dominique et Jean – Luc , des français du Cap depuis 8 ans, nous a largement redonné la pêche !!!

La montagne de la table donc, est aussi un incontournable et donc très fréquenté que ce soit par les locaux ou par les touristes. En prenant les billets sur le net sur place, on a évité une queue de 2 heures environ pour le téléphérique. Chanceux, on a attendu une demi-heure et on est monté. Arrivés en haut, on a filé en suivant un sentier pour piqueniquer et partir marcher (et quitter ainsi les hordes amassées à l’arrivée du télécabine en tongs ou talons hauts). Nous avons fait une grande boucle en passant par Maclear Beacon. La montagne est chouette, assez vertigineuse (faire attention quand il y a du vent, surtout qu’ici il souffle par rafales). Il y a des vues panoramiques sur la ville et la péninsule qui sont magnifiques.

Au retour, de nouveau la queue pour redescendre du coup, on est restés un peu, les enfants ont joué avec les damans ( je passe sur le fait que c’est un espace protégé où il est écrit partout qu’il est interdit de laisser des détritus et de nourrir les animaux, et que l’on a vu un gars qui leur donne des chips et laisse le paquet par terre)

 Les nuages ont commencé à monter sur la montagne avant que l’on redescende ; c’était très beau. Nous avons dormi vers le départ du téléphérique avec une magnifique vue sur la ville au pied, et lorsque l’on s’est réveillé, tout était dans la brume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s