Les dunes rouges de Sossusvlei

Et on enchaîne par une re-traversée du pays vers l’ouest, direction Sesriem Canyon et les dunes du Namib, si célèbres qu’elles figurent sur tous les guides et toutes les brochures sur la Namibie.  Les derniers km de piste sont plutôt médiocres voire carrément défoncés ! Mais je crois que nous commençons à nous accoutumer à tout cela. Tant que les roues ne se décrochent pas !!!! Nous avons perdu en route un boulon du levier de commande de la boîte de vitesse, mais le gros coup de bol c’est que c’était à 300m d’un garage alors que nous avions fait 300km de pistes isolées dans la journée !!! Des orages et donc des lumières superbes ont ponctué les fins de journées sur la route et sur place. Nous avons opté pour le bivouac sur une aire de pique-nique à 4 km de l’entrée. Une journée à visiter le canyon et monter à Elim dune, dans des airs de fin du monde avec l’orage qui nous est tombé dessus à la descente,

puis le lendemain nous avons fait l’ouverture du parc à 6 h du matin pour aller voir les grandes dunes et la mer de sable.  Ambiance nomade du désert ! Nous avons eu un temps parfait. Nous avons été au sommet de Big Daddy, la plus haute, et nous sommes redescendus en courant « dré dans le pentu » jusqu’au marais salé asséché de Deadvlei. Une belle balade que les enfants ont adoré !!!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s