Joyeux Botswana

Nous sommes passés au Botswana de Namibie par une petite frontière perdue. Déjà, le premier bivouac a été mémorable !!! Dans les AhaHills (du nom du gecko aboyeur, endémique de ces collines), le chemin pour y accéder était barré par des arbres tombés en travers. Il a fallu scier !!! Petite rando dans la brousse, premier contact avec cette nature luxuriante peuplée d’ animaux aussi nombreux que discrets.

Basés à Maun, première ville que nous rencontrons dans ce pays, les activités autour de l’Okavango ne manquent pas. Nous choisissons la voie fluviale et aérienne pour admirer ce site unique au monde, un fleuve qui ne se jette pas dans la mer.

Quelque part dans la brousse …..

Une dizaine de kilomètres après Mababé, un village de cases comme on en rencontre de nombreux au Botswana, mais aussi de bâtiments en dur, nous trouvons une piste sablonneuse et décidons de la suivre. Celle-ci nous mène à un bivouac de rêve; the dany s dream place lol !

Une forêt. Des arbres immenses dominent les bosquets tapissés d’herbes sèches. Le passage des animaux les transforment en petites huttes. Une forêt de cabanes pour Cro- Magnon ! La rivière coure car l’eau est tombée en abondance cette année (entrainant la fermeture de plusieurs routes), nous sommes là au cœur de la vie sauvage …. Sauf quand les gars du service de l’eau arrivent ( de Maun à 150 km) pour démarrer le groupe électrogène de la pompe qui alimente le village en eau !! Situation très cocasse, heureusement ils nous indiquent que la pompe s’arrêtera dans 6 heures une fois le réservoir plein ! Ce qui aura lieu dans le nuit, et nous laissera du coup tranquilles pour le week-end.

Ici le temps est en suspens.  Les lieux sont un paradis pour les éléphants qui marchent tout autour de notre camp (un éléphant est même venu brouter à 10 m du camion un soir). Les sens en alerte, nos promenades nous incitent à la prudence. La nuit, les hurlements et les rugissements sont nombreux (hyènes, lions ????). De chaque buisson émane des bruissements ! Une expérience inoubliable pour des novices de la savane !! Là un varan se jette à l’eau, ici un serpent file dans son trou, tiens ! des hippopotames se baignent non loin, et là une girafe ! Les enfants s’amusent dans le sable, les adultes profitent de la rivière pour des activités plus pratiques (douches, lessives, vaisselles), du petit bricolage, et des jeux ensemble.

Puis nous en prendrons encore plein les yeux à la lisière des parcs de  Moremi et du Chobe : Gnous, gazelles, zèbres, mais aussi hippos par dizaine, crocodiles … Les oiseaux s’en donnent aussi à cœur joie : ibis, grues, aigles, vautours…. Leur tapage est impressionnant surtout au coucher et au lever du soleil. Lors d’un pique- nique magnifique devant un point d’eau, admirant les éléphants accompagnés d’un hippopotame qui barbote discrètement , les guides des lodges nous proposent de nous emmener voir les lionnes. En effet, à travers les fourrés, deux lionnes (ou trois ?) se lèchent, se reposent près de la dépouille d’un bébé zèbre….. La vie et la mort se côtoient en permanence, en un instant tout peut basculer … Les choses paraissent pourtant immuables. Non loin, vivent les hommes, avec leurs téléphones portables comme partout dans le monde, les campings spartiates, les lodges luxueux … Sur la piste, en repartant, une jeune hyène tachetée, morte, vraisemblablement shootée par une voiture dans la nuit ….

Un commentaire sur « Joyeux Botswana »

  1. coucou les doudz, je prends le temps de visionner votre merveilleux périple
    merci de nous faire rever, et partager vos moments de bonheur pensons bien à vous bon courage pour la suite du voyage Christiane et charles

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s