Tanzanie du sud, entre lacs et montagnes

En Zambie, nous avions passé de bons moments avec les locaux, ici c’est pareil bien qu’ils ne parlent pas beaucoup anglais. Et oui, c’est le swahili qui sert aux différentes ethnies à communiquer. C’est donc une immersion en terre africaine encore plus importante que nous effectuons en Tanzanie, pays agraire. De beaux champs de patates, de choux, de carottes, de thé , de bananes .. Pour la première fois du voyage, les fruits et légumes sont vraiment peu chers, à nous les smoothies ananas avocat banane avec un peu de jus de mangues, les petits pois carottes, les kilos de tomates, les morceaux de canne à sucre fraîche à grignoter …. C’est sympa !! Par contre il n’y a aucun supermarché. C’est aussi la première fois que l’on trouve des endroits pour manger pas chers et bons. Le mauvais côté, depuis le Zimbabwe d’ailleurs, c’est les contrôles de police, fréquents, et les policiers plus ou moins corrompus. Plutôt moins que plus mais quand même ils tentent, sans succès jusqu’à présent. Ici, tous les sites touristiques sont 10 fois plus chers pour les touristes que pour les locaux ; mais tout, ou presque, est négociable. Le pire de tout, c’est les 250 km de route … Enfin justement de pas de route !!! Ce sont les chinois qui s’occupent des routes ici ( évidement c’est pas l’Etat qui va s’en occuper !) et ils font pas dans la demi- mesure … En fait carrément, ils virent la route et les véhicules, les poids lourds etc. se payent une pauvre piste défoncée où l’on avance avec peine à 30km/h !!! Le trajet jusqu’à Dar es Salam s’est donc fait par étape !

Nous nous sommes d’abord arrêté pour faire une balade au Ngosi Crater Lake, un lac dans un ancien cratère de volcan. En arrivant au portail, nous sommes tombés sur un groupe de jeunes femmes et nous leur avons proposé de les emmener au départ du sentier, puis nous sommes partis tous ensemble faire la rando, très belle, dans la jungle. Elles sont résidentes ici et travaillent pour une ONG italienne (lien sur notre page facebook). Ce sont des séjours d’un an dans des centres para- médicaux. Elles s’occupent d’enfants handicapés et d’éducation à la santé auprès des familles. Les cours de swahili, indispensable pour travailler ici, leur sont dispensés du coup, elles parlent couramment. Avec leur accent italien, c’est assez drôle de les voir parler swahili comme elles parleraient italien ! On ne ferait presque pas de différence !!! Bref, une belle rencontre que voici.

Le lendemain, nous filons nous baigner à Matema beach sur le lac Nyasa (ou lac Malawi) en nous posant dans un camping très sympa, le Blue Canoé Safari tenu par un couple tanzano- allemand, très sympas.

Nous allons aussi nous promener dans les Monts Livingstone surplombant le lac jusqu’à une chute d’eau. Le chemin est plutôt retord, les derniers mètres, nous avons dû les faire chacun  notre tour sans les enfants.

P1210210P1210213P1210239 (Copier)P1210245 (Copier)

Au départ du chemin, nous n’avons rien vu d’indiqué. Et au retour, un groupe de gars du village nous tombe dessus en nous reprochant le fait de ne pas avoir pris de guide ni payer d’entrée. Les seuls à parler anglais dans les environs, c’est pour nous taxer du fric !!! Nous ne nous sommes pas laissés faire, ils nous ont carrément bloqué le passage avec des pierres. Alors nous avons pris le temps (vite fait) de prendre un petit repas de midi, puis nous avons repris les discussions, qui s’envenimaient.  Chacun voulant avoir le dessus, question d’orgueil. Nous avons fini par leur dire qu’ils devraient avoir honte d’un tel comportement, en leur proposant même de payer un droit d’entrée, le même que nous avions acquitté au Ngosi Crater Lake. Et ces andouilles, ils ont préféré ne rien recevoir plutôt que d’accepter notre proposition, ce qui à leurs yeux leur auraient fait perdre la face. Rien de très joyeux donc ! Nous avons quitté ce groupe de fadas vite fait bien fait et avons repris la piste en direction de Mbeya (merci le 4×4 pour contourner les obstacles…), dans le but d’aller faire un coucou aux italiennes le lendemain. Deux d’entre elles  nous ont emmené sur leur lieu de travail, nous présentant les enfants et les parents etc..

Ensuite, nous sommes allés manger ensemble dans un petit restaurant de Mbeya le fameux chipsmahay, plat typique tanzanien, qui ressemble en fait à une tortilla ; ou du riz, des légumes et des haricots blancs.

Après un  tour au marché, elles sont retournées travailler et nous avons repris la route , la fameuse route en travaux interminable …. Nous nous sommes posés en bord de champ en début de soirée (il fait nuit vers 19h30)  et y avons passé la nuit. Le matin, nous étions dans le camion lorsque l’on a entendu de l’animation autour du camion et avons passé la tête pour saluer. Les personnes nous ont invités chez elles, dans la maison jusqu’à côté. Nous avons pu parler un peu anglais car le grand père de la famille était le pasteur de la paroisse (et donc a pu apprendre l’anglais à l’école secondaire). Une habitation typique, charmante, et une famille très agréable !! nous y avons passé un super moment, mangé des crêpes (au beurre alors que l’on en trouve jamais ici), bu du thé au gingembre délicieux. Leur petit-fils de un an a fait l’animation avec ses numéros de charme, et du charme il n’en manquait pas !

De là, nous avons emmené un garçon du village en stop jusqu’à la prochaine ville et avons continué pour nous poser pas trop tard dans un camping chez Saidi près d’un site naturel sympa, Isimila Stone Age site.

Une balade au milieu des Demoiselles Coiffées, dans un ancien lit de rivière, site sur lequel de nombreux restes de l’Homo Erectus ont été retrouvés. Les propriétaires du camping là encore très sympa, un couple là aussi germano-tanzanien. Pause très sympa pour une halte sur notre route vers Dar es Salam et les plages de l’Océan Indien !

Un commentaire sur « Tanzanie du sud, entre lacs et montagnes »

  1. Des paysages vraiment variés…entre lacs et roches. Et puis des compagnons de
    balade , des chiens qui ont l’air sympas. Bonne route vers Dar es Salam!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s